Peut-on prendre un sac à dos en cabine ?

​Peut-on prendre un sac à dos en cabine ?

​Quand on prépare un voyage, il est facile d’obtenir des conseils sur ce qu’il faut mettre dans sa valise et sur les sites à visiter. Il y a également de nombreuses listes en ligne de ce qu’il ne faut surtout pas prendre avec soin en avion. Par contre il n’est pas toujours facile d’obtenir des conseils pratiques sur le contenant, c’est-à-dire sur le bagage à prendre avec soin, en cabine comme en soute.

Ici nous ne reviendrons pas sur le débat qui oppose la valise cabine ou le sac à dos pour prendre l’avion. À la place, nous vous proposons simplement de voir s’il est possible de prendre n’importe quel sac à dos en cabine.

​La réglementation des compagnies aériennes sur les sacs à dos

​Les compagnies aériennes raisonnent strictement en termes de dimensions et de poids.

Ainsi pour voyager dans un avion Air France, les informations données sont les suivantes :

  • hauteur maximale 55 cm
  • largeur maximale 35 cm
  • profondeur maximale 25 cm
  • poids maximum 12 kg

Ces dimensions prennent en compte les roues, les poignées, les poches, les étiquettes, bref tout ce qui est attaché au bagage. Il est donc tout aussi possible de voyager avec une valise rigide qu’avec un petit sac à dos de randonnée ou un sac de sport en tissus. La forme et les matériaux n’entrent pas en compte, seule la taille est regardée.

À quoi faut-il penser avant de se décider pour un sac à dos en cabine ?

Si vous n’avez pas l’habitude de prendre l’avion, voici toutes les étapes du voyage et toutes les contraintes liées à votre bagage. Cela va vous permettre de déterminer si le sac à dos est ce qui conviendra le mieux pour votre futur voyage et peut-être même vous aider à bien acheter un sac à dos de voyage.

⇨ La protection de vos affaires

Un sac à dos est par défaut moins résistant qu’une valise rigide. En cas de coups, de bousculades, il est plus facile de voir l’intérieur du sac être abîmé. Cela demande donc de bien organiser son sac et de ne pas transporter des objets trop fragiles ou des produits délicats.

⇨ La traversée de l’aéroport

Dans l’aéroport en lui-même, le sac à dos semble toujours être le meilleur choix. En effet, on a son bagage sur le dos, tout le temps avec soi. On a donc les mains libres pour présenter son passeport et on n’a pas besoin de surveiller les pieds des autres passagers pour avancer sans encombre.

Il en sera de même à l’arrivée, le temps de rejoindre votre hébergement.

⇨ Le passage des contrôles de sécurité

Un sac à dos qui s’ouvre uniquement par le haut et dans lequel on peut entasser des dizaines de choses peut transformer un contrôle de sécurité en véritable calvaire. En effet, si les douaniers vous demandent de l’examiner ou de voir un truc précis au fond du sac, il faudra tout sortir.

D’ailleurs il ne faudra pas oublier de mettre la pochette transparente contenant les liquides sur le dessus.
Il est donc préférable d’avoir un sac avec une large ouverture, de pouvoir l’ouvrir à plat ou d’avoir plusieurs poches distinctes.

Petite parenthèse : les sacs à dos Cabin Max ont été justement conçus en pensant à ce genre de détails. Du coup, même si vous avez oublié un couteau tout au fond du sac, vous n’aurez pas besoin de tout déballer pour le donner à la sécurité. Leur format est à opposer au sac à dos Eastpak et sa grande poche unique.

⇨ Le rangement dans le compartiment ou en soute

En principe, le sac que vous avez choisi pour aller en cabine avec vous ira dans le compartiment à bagages situé au-dessus des passagers. Le rangement est toujours un peu stressant, car il y a toujours un passager avec une grosse valide rigide qui pousse et tape dans tous les autres bagages pour faire entrer son bagage.

L’idéal est de poser un petit cadenas sur son sac et de ne pas hésiter à le placer dans un compartiment un peu plus éloigné de vous, mais moins maltraité.

Attention toutefois, vouloir votre sac en cabine avec vous n’est pas une garantie que c’est ce qui va se passer. Dans certains vols, de plus en plus nombreux, juste avant de faire monter les passagers à bord, l’équipage se rend compte qu’il y a trop de sacs cabines (ou trop de passagers ?) et il est alors demandé à certains voyageurs de passer leur sac en soute. Cela se fait sans frais, sans changement sur votre billet.

La demande est souvent formulée de façon à vous inciter fortement à accepter. De plus, le personnel semble privilégier les passagers qui semblent avoir du temps et qui semblent être en vacances. Les propriétaires de sacs à dos sont souvent sollicités en premier.

Vous avez tout à fait le droit de refuser. Vous pouvez aussi vous porter volontaire. Par contre avec un sac à dos, cela signifie qu’il faut rapidement boucler toutes les sangles pour que rien ne se retrouve coincé dans un tapis roulant.

Il est donc vrai qu’avoir une valise permet de s’alléger l’esprit aussi bien pour placer le bagage dans le compartiment en cabine que pour le laisser partir en soute.

⇨ Le voyage en lui-même

En raison des restrictions imposées par les aéroports et chaque compagnie aérienne, on choisit souvent son bagage en fonction de son moyen de transport, de son vol aller et son vol retour. Pourtant il ne faut pas oublier que le sac à dos va surtout être avec vous pendant vos vacances ou votre déplacement professionnel.

N’oubliez donc pas de prendre en compte vos déplacements, le type de logement dans lequel vous séjournerez, la quantité de vêtements qu’il vous faut, etc. Car votre sac sera avec vous du moment de votre départ, jusqu’à votre retour !

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

eleifend Aliquam id, mi, leo suscipit venenatis, sem, Lorem commodo Praesent