Que peut-on mettre dans une valise cabine ?

que peut-on mettre dans une valise cabine

Que peut-on mettre dans une valise cabine ?

Dans bien des cas, on choisit d’acheter une valise cabine pour éviter d’avoir une valise en soute. Cela permet de faire des économies sur le prix du billet d’avion ou tout simplement cela permet de gagner du temps à l’arrivée puisque l’on n’a pas besoin d’attendre son sac devant le tapis à bagages.

Le seul défaut à ce choix est que même en choisissant avec soin son bagage cabine, on ne peut pas tout transporter avec soi en cabine. Il existe une réglementation stricte et internationale sur ce que l’on peut emporter en cabine ou non. Voici donc un rapide tour sur la question, pour vous permettre d’avoir les bases sur la question et ainsi préparer votre valise facilement.

Attention, les règles sont internationales

Notez bien que la réglementation sur le contenu des valises cabines est la même dans tous les pays ou presque.

Se côtoient deux réglementations différentes. D’un côté il y a les règles du monde de l’aviation concernant ce que l’on peut emmener en avion. Par exemple il est possible de prendre avec soi de la nourriture, tant qu’elle n’est pas liquide (voir le détail sur les liquides ci-dessous).

D’un autre côté il y a les règles douanières sur l’importation. Ainsi au Japon, il est interdit d’introduire des aliments « crus et ouverts », ce qui signifie que les fruits frais sont interdits.

Concrètement, vous pouvez monter dans un avion à Paris avec des pommes et des bananes. Mais si les fruits n’ont pas été mangés, ils devront aller à la poubelle en descendant de l’avion.

Peut-on prendre des liquides en valise cabine ?

Il est possible de transporter des liquides sous des conditions strictes. Tout d’abord l’ensemble des liquides doit pouvoir prendre place dans un sac d’un litre maximum qui sera présenté de façon indépendante lors des contrôles de sécurité des bagages. Chaque passager n’a le droit qu’à un sac.

Dans le sac, chaque liquide doit être placé dans une bouteille ou un tube de 100 ml maximum. Il est donc possible de ne prendre que de petites quantités à chaque fois.

Le terme liquide est assez vaste, puisque cela couvre également les produits alimentaires pâteux (comme de la pâte à tartiner, le miel, les fromages à pâte molle, etc.), le dentifrice, les mousses, le déodorant, etc.

Tous les liquides achetés dans la zone de duty free sont autorisés, mais ces articles doivent rester dans leur emballage plastique transparent scellé jusqu’à la fin de votre voyage. Ceci est extrêmement important en cas de transit. Source : aéroport d’Orly

Le cas des liquides pour bébé et des médicaments

Quand on voyage avec un bébé, il est autorisé de prendre à bord de l’eau et de la nourriture, pour sa consommation. La seule limite est subjective : « ce qui est nécessaire pour le voyage ».

Par contre il est préférable de prendre de la nourriture emballée, sans pot en verre, avec un étiquetage clair, sur le fait qu’il s’agit de produits pour bébé.

Enfin, n’oubliez pas que dans le secteur de l’aviation, un enfant est un bébé avant ses deux ans. Ensuite il passe en tant qu’enfant et donc n’a plus le droit a de la nourriture bébé.

Pour les médicaments, il n’y a pas de limite, mais vous devez avoir avec vous une ordonnance complète. De plus, chaque médicament doit être dans son emballage d’origine, avec sa notice.

Le matériel informatique en valise cabine

Il est normalement possible de voyager avec son ordinateur et la batterie de celui-ci placés dans la valise cabine. Cependant depuis 2017 les États-Unis et le Royaume-Uni interdisent les ordinateurs volumineux sur certains vols et en provenance de certains pays. Les termes sont parfois flous sur les appareils électroniques que ces règles incluent.

Pour un vol au sein de l’Union européenne, il est encore possible de prendre son ordinateur sans trop y réfléchir. Mais à partir du moment où vous souhaitez quitter l’Europe, il est indispensable de vérifier sur le site de votre compagnie aérienne ce qu’il en est exactement.

Attention, ce genre de réglementation est lié à des questions de sécurité et cela peut donc évoluer vite selon l’actualité internationale.

Les petits objets de loisirs ou du quotidien interdit en cabine

On n’y pense pas toujours, mais un certain nombre d’objets que l’on peut considérer comme anodins sont interdits dans un bagage cabine. En réalité, ce sont tous des objets qui sont considérés comme étant tranchants ou pointus.

Il est donc interdit de voyager avec des ciseaux, un couteau, un coupe-ongle, des aiguilles à tricoter, un rasoir, un tournevis, etc.

Le choix de votre garde-robe

Pour le reste, remplissez votre valise cabine librement, avec autant de t-shirts, robes ou paires de chaussures que vous souhaitez (et pouvez caser). D’ailleurs, avez-vous aussi pensé à vérifier la taille de la valise cabine par compagnie aérienne ?

Et si la valise cabine est en complément de votre valise en soute, glissez-y tout de même une tenue complète, juste au cas où votre valise en soute mettrait un peu plus de temps à arriver.

Commencez à saisir votre recherche ci-dessus et pressez Entrée pour rechercher. ESC pour annuler.

commodo ut mattis elit. pulvinar velit, diam tempus at